Aller au contenu principal

La culture des amandes peut-elle devenir une culture « zéro déchet » ?

Almond Board
La Collective des Amandes de Californie (ABC) a annoncé qu’elle étudiait actuellement de nouvelles méthodes afin d’optimiser les coproduits des amandes tels que les cosses, les coquilles et autres déchets ligneux et ainsi réduire les déchets alimentaires.

La Collective des Amandes de Californie (ABC) a annoncé qu’elle étudiait actuellement de nouvelles méthodes afin d’optimiser les coproduits des amandes tels que les cosses, les coquilles et autres déchets ligneux et ainsi réduire les déchets alimentaires.

Depuis des décennies, les producteurs d'amandes de Californie utilisent des coproduits des amandes, notamment les cosses et les coques qui protègent le fruit lors de son développement ainsi que la biomasse de l’arbre lui-même, de manière responsable et durable. Une pratique qui offre souvent des avantages secondaires intéressants. Les cosses sont actuellement vendues pour nourrir le bétail, les coques sont utilisées comme litière et les déchets ligneux peuvent servir de source d’énergie alternative. En 2015, l’industrie des amandes de Californie a généré 850 000 tonnes de noyaux d'amandes ainsi que 1 700 000 tonnes de cosses et 600 000 tonnes de coques.

Toutefois, l’évolution du marché pour ces produits a conduit ABC à concentrer ses investissements sur la recherche de nouveaux débouchés répondant aux besoins des professionnels au sein de plusieurs industries, dont les industries agroalimentaire, automobile, pharmaceutique et plastique. Ces perspectives offrent de nouvelles opportunités aux producteurs d’amandes de Californie, stimulent l'économie, permettent de protéger l’environnement à l'échelle locale et aident à atteindre l’objectif « zéro déchet » de l’industrie.

Des cosses et coques d'amandes aux produits cosmétiques, agroalimentaires, pharmaceutiques et plastiques

Les coques d’amandes peuvent être soumises à des températures élevées, créant ainsi un produit similaire à du charbon, qui pourrait servir à fabriquer des matériaux plastiques plus résistants et biodégradables comme des sacs-poubelles, des pots de fleurs et des pneus.

Des recherches ont déjà montré que du sucre pouvait être extrait des cosses d’amandes, ce qui pourrait ainsi créer de nombreuses applications potentielles telles que des ingrédients alimentaires ou des carburants.

Une fois le sucre extrait des cosses, les recherches menées par la Collective des Amandes de Californie se concentrent sur les déchets restants et les différentes manières dont ils pourraient être utilisés. La fermentation est l’une des utilisations possibles. En effet, ces déchets pourraient être transformés en matériau fibreux et utilisés dans les couches pour bébés comme matériau absorbant naturel, comme additif dans les aliments, ou dans des crèmes hydratantes et des produits pharmaceutiques.

Recyclage intégral des vergers pour des sols sains

Ce processus consiste à broyer des vergers d’amandiers entiers à la fin de leur vie et à disperser les matériaux ainsi obtenus sur le sol. Ce procédé présente des avantages potentiels significatifs pour les sols, notamment : un apport en nutriments pour ces derniers ainsi qu’une amélioration de leur qualité, mais aussi l'infiltration et la rétention d’eau. Cela permet aussi d’améliorer la qualité de l’air puisque cela favorise le ralentissement du rythme auquel le dioxyde de carbone est relâché dans l'atmosphère, prolongeant ainsi le stockage du carbone par les arbres.

En effet, comme les amandes, les cosses possèdent une forte teneur en nutriments. Elles sont donc précieuses en termes d’amendement du sol et une formidable source de matière organique. Les déchets des cosses générés par l’extraction du sucre peuvent être soumis à des températures élevées créant ainsi un produit similaire à du charbon, appelé biochar, qui peut ensuite être dispersé sur les sols afin d'améliorer leur qualité et leur capacité à retenir l’eau.

Pour en savoir plus sur les utilisations actuelles et futures des coproduits des amandes, cliquez ici pour télécharger l’infographie intitulée « Using Everything the Orchard Grows: Our Commitment to Zero Waste » (utiliser tout ce que les vergers produisent : notre engagement « zéro déchet »).

Pour plus d'informations sur les amandes, rendez-vous sur http://www.almonds.fr/lindustrie-alimentaire.

Collective des Amandes de Californie. Supplément au rapport de position de l’industrie des amandes. Juillet 2016

 

 

 

 

 

 

 


[1] Collective des Amandes de Californie. Supplément au rapport de position de l’industrie des amandes. Juillet 2016

 

 

 

A propos de la Collective des Amandes de Californie

Les amandes de Californie sont un aliment naturel, sain et riche en nutriments. La Collective des Amandes de Californie soutient les cultivateurs par une approche de production et de marketing basée sur la recherche au nom de plus de 7,600 producteurs et transformateurs d’amandes en Californie dont la plupart sont des entreprises familiales. Créée en 1950 et basée à Modesto, en Californie, la Collective des Amandes de Californie est une organisation sans but lucratifqui gère l'Office Fédéral des Producteurs d'Amandes (Federal Marketing Order), sous la supervision du ministère de l’Agriculture des États-Unis.
Pour plus d’information sur la Collective des Amandes de Californie ou les amandes, visitez notre site Almonds.fr ou retrouvez nous sur Facebook.